L'émotion est de l'énergie à vivre...

Depuis quelques années, la physique quantique remet en question nos certitudes matérielles quant au monde dans lequel nous vivons.

Nous savons maintenant qu’au cœur même de la matière, l’atome est composé de 99,9999 % de vide. Autant dire que le vide comme nous avions l’habitude de le concevoir n’existe pas.

La matière est de la lumière qui vibre plus lentement…

Nos certitudes s’effondrent…

Ainsi nous redécouvrons aujourd’hui l’être humain dans sa réalité vibratoire :

Nous sommes des êtres de lumière venus faire une expérience physique sur le plan de la matière.

Nos pensées et nos émotions donnent forme à nos corps physiques. Si nous tombons malades, c’est que l’information véhiculée est « déformée ».

Il s’agit de réapprendre à vivre avec cette conscience et de redécouvrir le monde dans lequel nous sommes sous un jour nouveau.

L’émotion est de l’énergie à vivre…

Souvenez-vous : " tout ce qui ne s'exprime pas, s'imprime..."

Mode d’emploi

Il est question de vivre toutes ses émotions afin de rester en bonne santé.

Les émotions non vécues se « cristalisent » en maladies.

Les blessures émotionnelles sont stockées dans notre inconscient (au niveau du corps astral). Elles sont de l’information qui conditionne notre façon de penser et de voir la vie. C’est ainsi que nous sommes conditionnés à revivre des évènements en relation avec ces blessures.

Si nous venons au monde avec des blessures émotionnelles dans nos mémoires cellulaires, il est question de s’en libérer afin de vivre sa vie au présent.

J’ai remarqué que les blessures non résolues de son vivant, se perpétuent dans la lignée suivante et c’est ainsi que nous constatons des « lignées de suicidés », des « lignées de malades cardiaques »… qui se transmettent par héritage de générations en générations.

Il s'agit de laisser vivre et libérer ses émotions...

Pratiquez L'HUMOUR et La DERISION

Afin de libérer votre esprit et de moins dramatiser, je vous conseille de donner un nom à votre mental. Cela vous permettra de "dédramatiser" lorsque celui-ci s'emballe dans le mélodrame et fais monter vos émotions à fleur de peau.

Trouvez-lui un petit nom : "gégé", "bob", "lulu", ...

Par exemple :

Vous sentez la colère monter en vous et vous avez un grand besoin de libérer de surplus d'énergie qui fait monter la pression comme " la soupape d'une cocotte minute"...

Parlez à votre mentale, et usez d'humour, ça aide :

- "Gégé" je sens que tu es tendu comme la corde d'un violon. Si tu veux bien, nous allons nous retirer dans un coin tranquille tous les deux, histoire d'accorder l'instrument !!

Je vous conseille de vous isoler et de siffler, souffler les sons suivants à l'image de la "soupape de le cocotte minute" :

PCHIIIIIIIIIIIIIIiIIIIIIIIIIIRRRRAAAAAAAAAAACHUUUUUUUIIIIIIIIOUSCHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRROOOOUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

3 fois en faisant sortir la colère de votre corps...

et ensuite vous inspirez un air purifiant haute fréquence.

Pour aller plus loin, je partage avec vous ce cadeau : la conférence de Tal Schaller qui est un très bel exemple de dérision et d'humour ... Merci pour son humour.

Je vous souhaite de très belles émotions

En route pour de nouvelles aventures...

Véronique Viannay

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Partager :  

Me suivre :  

  • Black Instagram Icon
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

 

© 2020 Véronique Viannay

Mentions Légales