Sortir de la souffrance du manque...

Je partage avec vous une réflexion venue dernièrement à propos de la croyance limitative du manque provenant du rejet de Soi.

Puisse t'elle vous apporter de la lumière dans votre développement personnel...

Notre nature véritable est l'abondance, il s'agit pour nous de nous libérer des limites qui nous empêchent d'être sur la longueur d'onde de l'abondance...

Une dame me téléphone, il y a quelque temps, très inquiète par la dépression de sa soeur de 64 ans qui ne s'améliore pas au bout de deux semaines d'isolement. Elle est au lit et refuse de reprendre des forces pour aller travailler. On pourrait assimiler cela à un Burn Out, mais je préfère parler d'un besoin de sortir de ses croyances limitatives...

Je rencontre cette dame qui commence l'entretien en me parlant de son manque d'argent...

J'ai fait une bétise en achetant un appartement et maintenant, je suis dans un pétrin financier terrible. J'ai l'impression que je ne peux pas m'en sortir...

Tout à commencé lorsque j'ai perdu mon travail. Malgré mon age, je dois continuer à travailler par ce que je n'ai pas de retraite. Et vu que je viens d'acheter un appartement et que je n'arrive pas à vendre mon autre appartement, je suis dans une situation dramatique où tout s'enchaine.

Dans son cas, la situation de perte réactive une blessure plus profonde liée au manque d'estime de Soi et la met en situation de rejet d'elle-même :

Je n'en vaux pas la peine, je suis nulle, je me rejette, je m'isole pensant qu'avec ou sans moi la vie des autres ne changera pas.

Je veux en finir avec le poids de l'existence !

Le manque d'estime de Soi est en faite, un manque d'amour pour Soi qui se manifeste par une réaction de rejet :

Je ne mérite pas de recevoir l'abondance dans ma vie puisque que je ne m'aime pas. Je me rejette et je rejette toute forme d'abondance dès qu'elle se présente à moi. Du coup je me conditionne à vivre le manque sous toutes ses formes : le manque d'argent, le manque d'amour, le manque de temps, le manque de bien être, le manque de jeunesse, le manque d'idée...

En faite, je fais une fixation sur ce qui me manque... Je crois au manque !!

Une croyance est à l'image du caillou dans la chaussure, avec lequel nous avons appris à marcher. Nous sommes habitués à sa présence et nous n'avons pas l'idée de l'enlever... Nous avons même adapté notre marche en fonction de lui, nous avons peut-être même pris des "béquilles" afin de compenser la douleur... Et puis, vient le jour où nous n'avons plus la béquille, et nous nous effondrons... La douleur réactivée rappelle à notre bon souvenir qu'il est question d'enlever une bonne fois pour toute ce caillou qui n'a rien à faire dans notre chaussure...

Il est temps de réapprendre à marcher sans caillou et sans béquille afin de retrouver son équilibre.

Réapprendre à marcher seul sur le chemin de la Vie =

C'est réapprendre à s'aimer... Comment faire ?

La solution est simple mais demande de l'apprentissage

et un entrainement assidu et quotidien :

J'apprends à m'aimer au lieu de chercher

à être aimer des autres...

Mode d'emploi

Chaque jour au réveil avant de me lever, je fais la liste de 3 aspects positifs dans ma vie. Par exemple...

- l'affection de mes enfants,

- l'achat d'un nouvel appartement,

- l'amour que l'on me témoigne,

Je remercie la Vie et je rajoute 3 compliments liés à ces 3 aspects :

- je suis une merveilleux(se)

- je suis courageux(se) de recommencer une nouvelle vie

- Je suis apprécié(e) et aimé(e)

De la même façon que l'on apprend une nouvelle leçon, nous apprenons à reconnaître ce que nous avons, nous apprenons à aimer ce que nous avons et nous apprenons à nous aimer pour qui nous sommes ...

Je m' aime,

j' aime la vie et j' aime les autres...

Il n'y a pas d' age pour apprendre à s' aimer et à aimer la Vie !!

Je retrouve la dimension d'abondance qui est ma nature véritable... et je profite de la Vie avec abondance !

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Partager :  

Me suivre :  

  • Black Instagram Icon
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

 

© 2020 Véronique Viannay

Mentions Légales